Citation #1

"Polé Polé.” Swahili (traduction : "doucement")

lundi 23 octobre 2023

Ne te retourne pas, Jennifer L. Armentrout

 


Résumé :


Au lycée, Samantha est populaire : elle vient d'une famille aisée et elle est en couple avec le beau gosse de l'établissement. Mais tout bascule la nuit où elle disparaît avec sa meilleure amie Cassie. À son réveil à l'hôpital, Samantha ne se souvient de rien ni de personne. Au fil des jours, elle porte un regard nouveau sur ce qui l'entoure, jusqu'à émettre des doutes sur sa "vie d'avant". Cassie était-elle une bonne fréquentation ? Son petit ami est-il réellement amoureux d'elle ? Ses parents l'aiment-elle vraiment ? Autant de questions qui bouleversent la jeune fille. En prime, elle trouve sous son oreiller un papier avec pour toute inscription : "Ne regarde pas en arrière." C'est une évidence : quelqu'un, dans l'ombre, sait ce qui s'est passé cette fameuse nuit et la surveille de près...

Mon avis :

Ce roman raconte l'histoire d'une lycéenne qui se réveille un matin dans une forêt, désorientée, sans aucun souvenir de sa vie passée. Elle ne connait ni son nom, ce qu'elle aime dans la vie et encore moins ce qui a bien pu lui arriver. Elle apprend également que sa meilleure amie est portée disparue. L'héroïne de l'histoire nous embarque dans un véritable cauchemar, qui va rendre fou n'importe lequel d'entre nous. 

Ce roman, écrit par Jennifer L Armentrout, l'une de mes autrices favorites, m'a tenue en haleine jusqu'à la dernière ligne. C'est un parfait mélange entre thriller et romance, deux genres qui j'apprécie tout particulièrement, notamment pendant la période d'Halloween. 

L'histoire commence très rapidement, nous sommes directement dans la tête du personnage principale, Samantha et souhaitons autant qu'elle découvrir la vérité sur les évènements passés. Où se trouve sa meilleure amie ? Pourquoi est-elle amnésique ? Est-elle encore menacée ou tout est dans sa tête ? Le doute est omniprésent.

C'est une véritable quête  identitaire. Samantha ne sait plus qui elle est et voit sous un nouveau jour toutes ses relations passées : amicales, amoureuses mais aussi familiales. Elle n'est plus la même personne et aimerait saisir cette deuxième chance qui lui ait accordé pour pouvoir avancer et retrouver la petite fille qu'elle était par le passé. 

Tout est très bien ficelé. Plusieurs indices sont disséminés, certains se révèlent déterminants et d'autres des fausses pistes. Si vous aimez autant que moi résoudre des mystères, cette histoire est faite pour vous ! 

Un roman très bien écrit, sous des airs de romances et de thriller ... 

"L'une d'entre vous a survécu. L'autre est décédée."

mercredi 16 août 2023

La nuit où les étoiles se sont éteintes, Tome 1, Nine Gorman et Marie Alhinho

 



Résumé :


« J'aimerais lui rétorquer que les étoiles s'éteignent et que quand c'est le cas, elles détruisent tout sur leur passage. J'aimerais lui dire que parfois, c'est comme ça que je me sens, comme une supernova sur le point de se transformer en trou noir. »

Depuis que sa mère est en prison, Finn pense ne jamais pouvoir remonter la pente. Il se laisse sombrer et tente de s'oublier entre les bras des filles. Mais la vie prend parfois des tournants inattendus… Certaines rencontres éclairent sa route, comme des lumières dans la nuit.

Plus sombre est le chaos, plus belle sera l'étoile.

À partir de 16 ans

Mon avis :

La nuit où les étoiles se sont éteintes est un roman que je n’oublierai pas de sitôt. Le résumé est très énigmatique, j’ai débuté ma lecture sans aucune attente particulière. Finalement, après avoir mis un point final à cette histoire, je peux d’ores et déjà dire que ce livre est un petit bijou. Je le conseille les yeux fermés. Gros coup de cœur. C’est particulièrement bien écrit, très subtile. Il y a une grande attention apportée aux détails.

Finn est un narrateur que j’ai aimé et détesté à la fois. Un jeune homme que je ne comprenais pas au départ, si distant et sombre. Ce personnage s’est révélé petit à petit, à nous lecteurs mais aussi dans l’univers qu’il s’est créé dans la merveilleuse ville de la Nouvelle Orléans à l’aide de Kurt, Kenna, Nate, Jaeger et Cliff. J’ai grandement apprécié l’authenticité qu’ont voulu créer les auteures. Tout était très juste.

Je voulais aussi écrire un petit mot sur un personnage en particulier, Nate. Cela fait longtemps que je n’avais pas autant porté un personnage fictif dans mon cœur. Il m’a vraiment touché, par sa profondeur d’âme, sa passion et son dévouement pour les personnes qu’il aime.

« Plus sombre est le chaos, plus belle sera l’étoile. »

samedi 19 novembre 2022

Ten Tiny Breaths : tome 2 : Mentir - K.A Tucker

 


Titre : Ten Tiny Breaths : tome 2 : Mentir

Auteur : K.A Tucker

Edition : Hugo et compagnie

Nombre de Pages : 355

Extraits : 


"1. Je suis très intelligent.
2. je suis charmant.
3. Je suis monté comme un pur-sang.
4. J'ai complètement arrêté mes flirts.
5. Je suis très doué, comme tu as pu le découvrir l'autre soir.

P.S: arrête de regarder mes mains. Je sais ce que tu veux de moi."


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

"Le docteur Stayner m'a expliqué qu'au cours de notre vie, chacun de nous fait l'expérience d'une journée qui définit la personne que l'on est vraiment ou la personnae que l'on va devenir et qui nous remet sur notre chemin. Il a dit que cette journée-là peut soit hanter à vie une personne soit la guider, et ce jusqu'à son dernier souffle.
Je lui avais fait remarquer qu'il avait une vision un peu dramatique des choses et que je n'y croyais pas vraiment. Cette théorie semble vouloir dire que toute personne serait en quelque sorte un gros morceau d'argile parfaitement malléable jusqu'à ce fameux jour, comme si on restait tous assis à ne rien faire, dans l'attente d'une explosion pour solidifier des courbes et des plis, symboles d'une identité, d'une stabilité. Ou d'une instabilité."

Résumé :


Depuis la mort de ses parents, Livie se répète en boucle les dernières paroles de son père : « Rends-moi fier. » Elle a organisé sa vie en fonction de ces quelques mots. Elle intègre l'université de Princeton avec un seul plan en tête : obtenir les meilleures notes et être admise en médecine. Seulement, Livie n'avait pas tout prévu : ni de partager sa chambre avec une sympathique fêtarde à qui elle ne peut rien refuser, ni toutes ces soirées arrosées dans lesquelles celle-ci l'entraîne, et encore moins de croiser le chemin du beau et ténébreux Ashton. Pour la première fois de sa vie, elle est confrontée à des choix, et elle sent qu'il est temps de ne plus se laisser dicter sa vie...

Après avoir suivi les aventures de Kacey (Respire), voici celles de sa petite sœur, qui nous entraînent dans une romance palpitante.


Mon avis :

Dans ce deuxième tome, nous suivons Livie à l’université de Princeton, 3 ans après le premier tome sur sa sœur, Kacey. J’étais très heureuse de me plonger dans cette histoire parce que j’avais tout simplement adoré le caractère de Livie, même si c’était un personnage que je trouvais un peu lisse.

Eh bien, que nous l’aimons ou pas, elle n’avait rien de « lisse » dans cette intrigue. Nous découvrons une Livie de 18 ans, à l’université. Elle veut se spécialiser en pédiatrie, et fait tout pour y arriver. Mais, cette première année à la fac est pleine de surprises et surtout de nouvelles rencontres, notamment Reagan sa colocataire très drôle et explosive. Un personnage secondaire qui a apporté une belle fraîcheur.

Et puis, nous avons bien sûr Connor et Ashton, qui vont faire tourner des têtes. L’un est parfait sur le papier et l’autre à l’apparence d’un Bad boy très typique. Mais, les apparences sont parfois trompeuses.

J’ai vraiment apprécié le personnage d’Ashton, très mystérieux, même envers ses propres amis. Il a beaucoup d’humour comme Trent, et sait prendre soin des personnes qu’il aime. Il est très touchant, c’est mon petit coup de cœur du roman. Par contre, j’ai découvert des nouvelles facettes de la personnalité, très prude de Livie, et j’ai eu très sincèrement envie de la secouer à chacune des décisions prises par ce personnage.

Je déteste lire un livre et être frustrée à chacune des répliques d’un personnage, en particulier lorsque l’on est plongé dans son point de vue à lui, et que nous ne pouvons pas en sortir. Nous sommes nous-mêmes pris au piège, et nous avons beau prévenir un personnage fictif par la pensée, nous savons très bien, vous comme moi qu’il va encore faire des choix plus stupides les uns que les autres et cela a gâché en partie ma lecture.

L’une des thématiques principales du roman concerne notre orientation en général en tant que jeune actif. Lorsque nous allons à la fac, la plupart du temps, nous ne savons même pas le métier que nous souhaiterions faire à l’avenir, et c’est tout à fait normal. Mais, lorsque nous avons un chemin tout tracé, déjà préconstruit comme ceux de Livie et Ashton, il est très difficile de remettre en question ses choix, qu’ils soient forcés ou non. Et c’est ce parcours initiatique que nous pouvons suivre à travers ce roman, au-delà de cette histoire d’amour. C’était un très beau message.

Petite pensée pour mon psychiatre fictif préféré qui a su pimenter cette histoire avec une touche bien personnelle qui a dû en séduire plus d’un.

En bref, c’est un roman qui là encore me divise. L’intrigue est correcte, je suis ravie de retrouver certains personnages mais j’ai vraiment dû m’arracher les cheveux autour des différents choix de Livie qui ne ressemblaient en rien à celle que nous avons pu connaitre dans le premier tome. Petit point bonus envers Ashton et au fameux psychiatre !

samedi 12 novembre 2022

Loving Mr. Daniels, Brittainy C. Cherry

 



Titre : Loving Mr. Daniels

Autrice : Brittainy C. Cherry

Résumé : (traduction personnelle)


A tous ceux qui sont concernés.

C'était simple de nous appeler les oubliés et plus difficile de nous nommer des "âmes sœurs." 
Et pourtant, je pense que nous étions les deux. Les âmes sœurs oubliées. 

Quand je suis arrivée à Edgewood, Wisconsin, je n'avais pas prévu de le trouver. Je n'avais pas prévu de trébucher au Joe's bar et d'être émue en écoutant la musique de Daniel. Je n'avais aucune idée que sa voix ferait oublier à mes blessures leur propre chagrin. Je ne savais pas que mon bonheur se souviendrait de sa propre béatitude.

Quand j'ai commencé ma dernière année de terminale à mon nouveau lycée, je n'étais pas prête à devoir l'appeler "Mr. Daniels", mais parfois la vie arrive au mauvais moment pour toutes les bonnes raisons.
Notre histoire d'amour n'était pas seulement liée à notre connexion physique. 
C'était à propos de la famille. Il s'agissait de perte. Il s'agissait d'être en vie. C'était idiot. C'était douloureux. C'était le deuil. C'était du rire.

C'était la nôtre. 

Et pour ces seules raisons, je ne m'excuserais jamais d'aimer M. Daniels.

Citations : 

"Stars exploded and I was born. Please call me Tony. 
Ryan Turner"

"Beautiful
Breathtaking
Brilliant
Blue eyes."

Mon avis :

Loving Mr. Daniels est l'un de ces romans que je relis assez souvent. Après ma 4ème ou 5ème relecture (je n'arrive plus à compter depuis le temps), j'ai eu envie de vous faire partager ce petit bijou. 

Ce roman est écrit par Brittainy C. Cherry, une autrice notamment connue grâce à la série Elements, que j'aime particulièrement. C'est une histoire qui n'a pas encore été traduite en français mais je ne désespère pas ! Si vous ne lisez pas en anglais, mais avez quelques bases, laissez-vous tenter, il est très facile à lire et ne pose aucun problème insurmontable en termes de vocabulaire. 

Si vous êtes familier(ière) avec les romans de cette autrice, vous imaginez bien que c'est plus qu'une romance. C. Cherry arrive toujours à apporter des touches singulières, belles et authentiques dans chacun de ses merveilleux trésors. 

C'est l'histoire d'Ashlyn et Daniel, deux amoureux inconditionnels de la littérature, deux poètes. Malheureusement, cette belle connexion, si unique entre ces deux personnes s'interrompt lorsque le protagoniste doit appeler du jour au lendemain la personne qu'elle aime : "Mr. Daniels". Une relation impossible en somme. Et pourtant c'est bien plus qu'une romance prof/élève. Personnellement, je pense même, après toutes ses relectures que ce n'est pas le sujet principal de l'histoire. Oui, ils sont amoureux, oui, c'est complètement interdit et nous avons pu lire ce type de scénario des centaines de fois, mais ici, nous y retrouvons des singularités. 

C'est un roman unique en son genre, qui a pour thème principal la mort mais surtout le deuil. Ashlyn et Daniel ont tous les deux perdus des êtres chers. Ce roman est universel : il parle d'amour inconditionnel, d'acceptation de soi, de la mort, de lutte, mais aussi de la beauté du monde dans lequel on vit à travers la littérature. Un message assez original se transmet à travers cette lecture, et elle concerne l'homosexualité : la manière dont elle est perçue, "le coming out", la religion, et encore plein d'autres sous-thèmes. 

Ashlyn et Daniel sont deux personnages très beaux, qui méritent tellement plus que ce qu'ils reçoivent dans la vie. Comme je l'ai écrit précédemment, ce sont deux poètes de la vie. Ils écrivent comme ils respirent, et c'est magnifique à lire. Ce sont mes deux Roméo et Juliette des temps modernes. 

La plume de l'autrice met réellement en valeur la qualité humaine de chacun des personnages présents dans ce roman. C'est très plaisant à lire. 

C'est un drame, qui m'a fendu le cœur à de nombreuses reprises. Bien que le sujet ne soit pas original en surface, ce roman se démarque par le développement très intéressant de chaque personnage, de leur histoire, leur personnalité et les relations entretenues entre eux. 

Sachez que si vous êtes sensibles aux problématiques liées au deuil, au suicide, à l'homosexualité, vous n'en sortirez pas indemne. J'espère de tout mon cœur vous avoir donné envie de lire cette merveilleuse histoire hors du temps. 


samedi 5 novembre 2022

Corps impatients tome 1 - Emma Green

 


Titre : Corps impatients (tome 1)

Auteur : Emma Green

Edition : Editions addictives

Nombre de Pages : 460

Résumé :


Après un début de vie chaotique, consacré à sa mère alcoolique, ses trois petits frères livrés à eux-mêmes et ses quatre jobs sous-payés, Thelma a décidé d’échapper au destin médiocre qui l’attend... et de s’occuper d’elle, enfin. À vingt et un ans, elle décroche une bourse pour entrer à la prestigieuse université de Columbia, New York.

Les mecs ? Pas envie. Les loisirs ? Pas le temps. Les amis ? Tout juste divertissants. Sourire ? Et puis quoi encore ?!

Thelma sait qu’elle tient son unique chance de s’en sortir. Et rien ne pourra l’empêcher de réussir. Mais sur le chemin de la réussite, elle va très vite croiser Finn McNeil, le plus célèbre et le plus sexy des profs de littérature, dont les best-sellers s’arrachent par millions. Thelma se fait alors une promesse : ne jamais intégrer le Cercle des Étudiantes Transies d’Amour qui gravite autour du Professeur McLove...

Mon avis :

J'aime beaucoup la plume d'Emma Green, je l'avais découverte en lisant 

Recherche coloc : Emmerdeurs, râleurs, lovers... s'abstenir ! Un roman qui m'avait bien plu. 

C'est dans un autre univers que je me suis laissée tentée ... Il s'agit d'une romance entre une étudiante et son professeur. J'en raffole. Je n'en ait pas beaucoup lu, mais elles ont toutes été excellentes et dépassent largement le cliché typique que l'on pourrait avoir. Ce roman, bien qu'il soit moins bon que mes petits chouchous, n'a pas à en rougir, bien au contraire. 

Nous suivons le quotidien de Thelma, étudiante de 21 ans transférée dans une fac Ivy League à Columbia, après avoir travaillé d'arrache pied pour en arriver là. Cette jeune n'a pas eu une vie facile, entre une maman alcoolique, trois frères à gérer et son double cursus dans l'une des universités les plus prestigieuses du pays. Elle n'a pas de temps à perdre, et surtout, elle veut réussir coûte que coûte, à la sueur de son front. Pas de temps pour les amis, et encore moins pour les amours. Enfin, c'est ce qu'elle croit. 

C'était sans compter sa rencontre avec l'un des écrivains les plus talentueux du moment qui n'est autre que son prof de fac. Elle veut résister à la tentation, elle sait que cette relation est interdite et peut lui valoir une exclusion, mais parfois le cœur a ses raisons que la raison ignore ... 

J'ai tout simplement adoré les caractères des personnages principaux : Thelma est très attachante, méfiante, sarcastique. C'est une vraie guerrière qui ne se fait pas marcher sur les pieds, et qui a la malheureuse tendance à fuir devant l'engagement, ce que je peux tout à fait comprendre vu son passif. Finn est sûrement mon personnage préféré, même si j'aurais aimé en savoir encore plus sur son passé. Il est charismatique, féministe, a toujours de la répartie et sait aimer comme personne. Peut-être un peu trop lisse mais bon ... 

Leur relation est très saine pour un couple bravant l'interdit. 

En y réfléchissant, il y a bien quelque chose qui m'a dérangée dans ma lecture à de multiples reprises, Tout est beaucoup trop facile, les personnages n'ont pas le temps de vivre pleinement une difficulté, un quiproquo que l'on trouve directement la solution : c'est le défaut principal du roman selon moi. Cela ne laisse plus de place au suspense, à l'attente. Les pages ont défilé à toute vitesse car le roman était très plaisant à lire, mais par contre je déplore ce manque d'exploitation des péripéties des personnages, qui sont pourtant attachants, pas trop mal travaillés. Les personnages secondaires sont très présents, permettent une touche plus nuancée et profonde à cette histoire, notamment les trois frères et les colocs de Thelma. 

En résumé, c'est une romance parfaite pour cet été, une écriture fluide et addictive. Malgré quelques défauts, j'ai passé un très bon moment de lecture. 

Et vous ? Qu'en avez-vous pensé ? Avez-vous déjà lus des romans d'Emma Green ?